« On ne voit bien qu’avec le coeur… »

Le bonheur c’est simple comme un week-end à deux heures de chez soi. Un trajet en première classe. Un train à l’heure. Un réceptionniste adorable (Et j’en connait un rayon sur le sujet). Une chambre petite mais douillette. Un repas en amoureux. Deux verres de Chardonnet. Une photo aux parents pour dire qu’on est heureux. Deux fous-rires à en hululer à table. L’envie mutuelle de partager cela avec d’autres, encore, dans le futur, plus durablement. L’effet doux comique de deux verres de vin sur la fatigue de la semaine. Des mains qui se frôlent. Des draps frais. Les peaux qui se caressent. Les papillons dans l’estomac, les étincelles derrière les paupières, quand les lèvres s’effleurent. Encore. Plus de trois après. La surprise d’être toujours si bien ensemble. Les envie de vieillir ensemble. La confiance en demain, malgré l’incertitude du monde qui vacille.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.