Le tralala de Günther

Günther est entré dans ma vie en Janvier 2018, suite à la mort de Rodrigo, qui avait lui même succédé à Raoul, Norbert et Robert. Günther, et les autres, sont les ordinateurs portables qui ont accompagné ma vie depuis 2004. Oui, j’adore donner des prénoms à mes accessoires de geek. Et vu le temps que je passe avec eux, ce sont clairement eux mes premier partenaires de vie.

Günther travaille bien, très bien, même, au bout de 3 ans de fonctionnement quasi ininterrompu. Ouais, parce que je redémarre mon PC quand windaube ralenti volontairement quand je tarde à installer une màj, ou quand il plante parce que je lui en demande un peu trop (Genre je joue aux Sims, avec Netflix en fond sonore, 20 onglets dans Firefox et McAfee qui fait son scan antivirus hebdo à mon insu et Photoshop qui traite en auto un dossier de photos), mais sinon, ils sont allumés H24… Oui, je sais, « pas bien ».

Mais Günther a deux petits défauts. Le premier, son écran rétroéclairé qui s’est mis à flashouiller si je le pousse à la luminosité maximale, la semaine après son expiration de garantie. Le réglage un cran en dessous étant largement suffisant en la matière, je m’en fous assez royalement. Et puis il y a sont deuxième défaut, qui, lui, est carrément pète couille en lui-même, d’une part, d’autant plus gonflant sur un PC sensé être de qualitay (Un Asus Republic Of Gamer, et pas tout à fait le premier pris de la gamme) d’autre part. Ce défaut, c’est son tralala. Euh, son clavier.

Quelques semaines après avoir commencé à flashouiller à luminosité max, Günther a décidé que la touche ‘p’ de son clavier serait fonctionnelle par intermittence, me forçant à appuyer dessus un nombre aléatoire de fois avant de fonctionner. Quelques semaine plus tard, ça se corse la touche ‘p’ accepte d’être sollicitée mais uniquement à moins d’appuyer sur shift en même temps et donc si je veux taper un ‘p’ minuscule, je dois passer en majuscules, appuyer sur shift, et taper sur la touche ‘p’, voyez vous ? Pas du tout casse-burnes.

Elle est drôle, hein, cette histoire ? Bah attendez, parce qu’elle est pas finite ! En l’espace d’un mois, ça s’étend à la ligne des chiffres et caractères spéciaux… Alors, pour les chiffres ça m’en touche une sans faire bouger l’autre, puisque Günther dispose d’un pavé numérique qui lui fonctionne parfaitement bien, mais pour tous les caractères spéciaux, ça devient la même gym mentale que pour la touche ‘p’… Le pire c’est que depuis le début, je cherche en ligne des gens avec un problème similaire sur ce modèle, ou même sur un autre ordinateur, pour tenter d’avoir le début du commencement d’une explication et d’une éventuelle solution, mais je ne trouve RIEN. Günther est un malade unique en son genre.

Je me renseigne, pour changer son clavier à l’identique, je devrais le renvoyer au constructeur et payer une maintenance forfaitaire et le prix du clavier, puisque Günther n’est plus sous garantie, ce qui monterait à un peu plus de 10% du prix d’achat de la bête. Sans déconner. Surtout que je vois des clavier sans fil à pas cher en ligne, genre pour 10% des 10% précédemment cités. Et puis sur un coup de tête je décide de voir à Carrefour, ce qu’ils proposent au rayon accessoires informatique, et là, pouf pouf, miracle, il y a un tralala sans fil à moins de 10€ de marque distributeur. Alors certes, il a des grosses touches, alors que depuis 16 ans je me suis habitué à caresser des tralalas tous plats et tous lisses, mais bordel, il fera le job. Et il le fait toujours, moyennant un changement annuel de pile.

Le pire dans cette histoire ? C’est que Raoul et Rodrigo m’ayant un peu déçu en terme de perfs pour leurs prix (sans être dans de la config d’entrée de gamme, j’aime bien jouer à des jeux récents, hein),  sans tous les petits défauts de leur successeur, je m’étais promis de ne plus surinvestir dans mes PC portables. Et puis en parcourant les sites, j’ai jeté aux orties toutes mes bonnes résolutions et j’ai acquis Günther, qui est leur contraire pour le coup : performances au top -y a qu’à voir la liste du multitasking ci-dessus qu’il a déjà subi avant un plantage- mais défaut techniques basiques, qui ne partent en couille, forcément que passé la garantie constructeur d’un an.

Mardi dernier, les piles du clavier sans fil de Günther sont mortes et j’en avais pas de rechange. Et comme j’avais la flemme d’aller faire une course juste pour ça, je me suis remis à lui toucher le tralala, avec toute la gymnastique supplémentaire que ça implique. Une heure après, je passais en caisse, avec mes piles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.