2021

Je n’ai pas été beaucoup là ces deux dernières semaines. Pas du tout même.

Déjà j’ai bossé jusqu’au matin du 24. Je ne devais plus bosser ensuite jusqu’au 4 janvier, ce qui devait me permettre de voir mes parents et proches et de faire Noël en décaler. Mais collègue en chômage technique depuis 3 mois a décidé que s’ouvrir la main en même temps que les huîtres le midi du soir où il devait re-bosser était une bonne idée et voilà que j’ai bossé cette dernière semaine de 2020.

Mes parents ayant plus de 70 ans et mon boulot impliquant d’être en contact avec du public dans un environnement clos, Noël est brutalement passé à la trappe. J’ai connu pire, hein, les années où j’étais en froid total avec les parents et où personne n’avait eu idée de m’inviter pour la nouvelle année. Mais entre ça et le départ du Duncan de notre ville commune, je viens de me manger le contrecoup des 9 mois bordélique de 2020 dans la gueule, quelque chose de mignon.

J’ai atteint en décembre mon poids record. 90kg (pour 1m65, histoire que vous ayez un peu de contexte). Mon dos en vrac même sans ça apprécie moyen. En 2021, il va être temps de sauver Willy.

Et si ça ne suffisait pas, j’ai « twisté » mon genou, qui n’a plus de ligaments croisés depuis une chute au stade toulousain il y 14 ans, deux heures avant de finir au boulot. J’ai pu finir, mais dès que j’ai arrêté de bouger, il a gonflé un peu et je pense que j’ai étiré un ou deux tendons musculaires, qui du coup sont douloureux pour quelques jours et entravent un peu mes déplacements. Tout ça avant 9h le 31 décembre.

J’ai donc envoyé un texto au Duncan, indiquant que j’allais faire l’ours gravement jusqu’en 2021. Et voilà. On est en 2021. J’ai autant de sociabilité qu’un poisson pierre, l’humeur qui va avec, j’ai mal au dos, et au genou droit. Monde de merde. Allez. A un moment je vais trouver l’énergie pour rebondir, trouver un nouveau boulot, rejoindre le Duncan, me faire vacciner contre le Covid, et tout ira mieux.

Je sais bien qu’il y a un an, on se l’est tous souhaitée bonne, hein, et que c’est allé de Charybde en Sylla depuis. Lais puisqu’il paraît qu’il ne faut pas céder au  désespoir, je vous la souhaite bien bonne, cette année 2021, faites vous vacciner dès que possible, continuez de porter un masque, de vous désinfecter les mimines 100 fois par jours, de maintenir une distance sociale. Promis je continue de bloguer en 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.