Débattre avec les cons

Aujourd’hui (On est samedi quand j’écris, hein, même si on est lundi quand je publie.), mon agrégateur de flux me fait remonter brusquement un article de Virgile (pourtant pas récent, mais son flux RSS était en rade depuis quelques mois, ceci explique sans doute cela) et puis, dans la foulée, je tombe sur le tweet encadré ci-dessous, l’ensemble ayant tout de suite fait « tilt » dans ma tête sur la difficulté de débattre avec des cons (et pas seulement en ligne, où c’est clairement impossible, même avec la meilleure des modérations -ne serait-ce que parce que cette dernière n’existe tout simplement pas, malgré ce qu’on essaie de nous faire croire.).

Des médecins à Marion Caroline (oui, parce que Marine, c’est un prénom d’usage, pour faire oublier à tout le monde, qu’on est bourgeoise, et qu’on en a rien à foutre des petites gens tant qu’ils votent pour le parti de papa), ça m’a fait penser à cette citation anonyme (a priori) :

« Argumenter avec les imbéciles, c’est comme jouer aux échecs avec un pigeon. Peu importe votre niveau, le pigeon va finir par renverser les pièces, chier sur le plateau et se pavaner fièrement comme s’il avait gagné avant de se barrer »

Alors je le mets ici. Pour rappel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.