Lectures de la semaine 43 (du 25 au 31/10 et du 01/11 aussi.)

Ce billet de Vinshlor sur ses quinze années de communiquant en agence, aujourd’hui révolues. Je n’ai rien à y ajouter. Il dit tout. Perso, je n’étais pas fait pour ce milieu là, surtout pas en période de crise…

Ce jeu que je vous conseille comme cadeau pour les fêtes de fin d’année…

Si vous voulez lire mon avis sur le dernier Bond, allez donc chez Matoo, j’ai répondu en commentaire, et j’ai fai plus long que je ne m’y attendais et j’ai la flemme d’étoffer pour faire un full billet ici 😀

J’écoute un peu en boucle ces dernières semaines « Respire encore » de Clara Luciani, qui me plaît mais alors grave, du coup j’ai fait une playlist spotify dédiée à son oeuvre pour pouvoir découvrir le reste au hasard de mes écoutes successives.

Keiynan Lonsdale (c’est son adorable derrière en image mise en avant. Désole pour le clic-bait XD) a balancé cette semaine son « Gods of The Disco » qui me donne envie de trémousser tout autant que le single Lucianesque sus-mentionné, tout en caressant mon goût pour la musique disco ou inspirée par (dans le genre Aqua, il y a 16/17 ans, avait sorti en face b, une version disco de son « Cartoon Heroes » que je préfère à l’originale, de très loin).

Un autre billet bouleversant de Valérie Rey-Robert, j’ai pas d’autres mots. Désolé si ça fait très souffrance porn, mais son écriture me touche, à chaque fois.

Ce thread qui résume vite et bien le problème actuel de la montée de l’extrême droite, de ceux qui ne voient jamais l’ampleur du phénomène, ni leurs biais sur le sujet, et font de la merde (aka les mecs hétéros, blancs et/ou assimilés, qui ne voient pas de nécessité de se remettre en question, jamais au quotidien et sont prêt pour ça a dénoncer les Autres quel qu’iels soit, les uns après les autres pour surtout ne jamais se remettre en question. Il n’est pire aveugle ou sourd qu’iciel qui ne veut voir ni entendre.

Un exemple le plus frappant qui va dans le sens de ce thread, c’est la tenue de la ZEvent ce week-end, sorte de téléthon du stream de 54H, ou certes les dons caritatifs et les suivis ont pété des records, mais tout cela avec la diffusion de séquences honteusements sexistes, la présence de streameurs ayant plusieurs fois fait preuve d’un relativisme plus qu’inquiétant vis à vis de l’extrême droite et de ses idées. Une streameuse, Ultia, s’est même insurgée en live des séquences sexistes, pour se faire basher ensuite par les commus des streameurs mis en causes. Pire l’organisateur, le streameur Zerator, a minimisé la chose en qualifiant toute la séquence de « drama ». et ne souhaite pas revenir dessus, même pour la déplorer et promettre de faire mieux l’an prochain… #StraightDudesPrivilegeNotToThinkNorReflectUponTheConsequencesOfTheirActions

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.