Morning wood

Il y a deux semaines, j’ai rejoint le Duncan à Dinard le temps d’un week-end, dans un Air B’n’B les pieds dans l’eau. Je ne me lasse jamais de la mer. J’ai vu de très beau endroits ailleurs, hein, au Maroc, dans l’ouest Américain, en Espagne, dans les Pyrénées, autour de Toulouse, du côté d’Avignon,…

La Peau de l’Ours

Ne jamais tirer des plan sur la comète, ne jamais considérer comme acquis ce qui n’a pas été remis, ni conclu contrat qui n’a pas été signé. C’est un peu en suivant ces lignes que j’avais arrêté de me projeter trop loin dans ma vie ces quinze dernières années. Et puis le Duncan est arrivé…

« Crac, boum, hue ! »

Certes, on s’aime, beaucoup, passionnément. Mais qu’est-ce qu’on rit, surtout. De tout. De nous-mêmes, aussi. Surtout de nous-mêmes, d’ailleurs. Voilà. Vous savez tout.  

Je suis Criquette Rockwell

Notre avenir commun. Il a été tellement difficile me projeter positivement dans le futur ces 15 dernières années, que le nôtre comportait toujours un côté irréel. C’est aussi clairement pour ça qu’il m’est encore si difficile de m’imaginer achetant un appartement, au delà-même de mes réticences à accepter l’aide financière parentale, pourtant nécessaire, pour ce…

Le problème…

« …, c’est qu’on cherche quelqu’un avec qui vieillir alors que le secret est de trouver quelqu’un avec qui rester enfant. » Charles Bukowski     Crédit image en-tête : inconnu (S’il s’agit de votre travail, merci de me l’indiquer que je puisse, au moins, vous créditer)

The Duncan

L’être humain est comme un gâteau. Et c’est clairement Buffy Summers qui en parle le mieux, dans l’épisode final de la série dont elle est l’héroïne : La VF (de la série, qui pour une fois ne ruine pas tout) « Je suis de la pâte à gâteau, je n’ai pas fini de cuire. Je n’ai…

New-York avec toi

Un jour j’irai à New York avec toi Toutes les nuits déconner Et voir aucun film en entier, ça va d’soi Avoir la vie partagée, tailladée Bercés par le ronron de l’air conditionné Dormir dans un hôtel délatté Traîner du côté gay et voir leurs corps se serrer Voir leurs cœurs se vider et saigner…

Cinq Valentins

Je sais depuis longtemps que je ne suis pas monogame. Sexuellement, ça a toujours été une évidence. Je n’ai pas envie des mêmes choses avec les mêmes personnes. Et inversement. Le rapport de force physique à dans une relation sexuelle m’est inconcevable avec mes partenaires amoureux. Pour autant, je peux l’apprécier dans le cadre une…