Alice, de l’autre côté du miroir

Je soutien Alice Coffin. Pleinement. Voilà. C’est dit. A 100%. Les tombereaux de merde qu’elle se prend, ne sont que l’énième manifestation d’une masculinité fragile patriarcale sociétale au point qu’elle ne supporte aucune remise en question ni ne tolère qu’on puisse imaginer vivre en dehors d’elle, et encore moins y parvenir. Ces tombereaux de merde,…