Dis, quand reviendras-tu ?

Parce qu’en rédigeant un texte à la publication incertaine, j’ai pensé à toi, mon ami qui ne reviendra plus. Et j’ai pensé à Barbara et ce refrain. Ce qui suit en reprends quelques mots et  y associe d’autres plus personnels. J’ai beau t’aimer encore, j’ai beau t’aimer toujours, Je n’aime pas que toi, mais je…