« Henry, truly, you can fuck off »

Je followe Roxane Gay sur Twitter depuis un moment maintenant. Parce que, identifié·e socialement, à tort, certes, comme un mec gay, et si je subis ponctuellement de l’homophobie, il y a toute une partie du sexisme que je ne subis pas, d’une part, et comme je suis blanc comme un salsifi, je ne subis pas…

Libération de la parole. A quel prix ? [Lien]

Valérie Rey-Robert, alias Crêpe Georgette, est dans les Dunes du blog (mes liens). Je pourrais presque citer tous ses billets ici, pour mémoire, tellement ils sont bien écrits. Y compris lorsque je ne partage pas à 100% son point de vue. Lisez la donc ! (TW : viol, sexisme, puisque ce sont deux de ses…

Matin Brun

Après les roucoulades énamourées et masculinistes (« Je vous trouve un peu molle » is the new « Moi, j’ai un gros phallus et des grosses coucougnettes ») de Darmanin à Marine Le Pen, en prime time, sur le service public, qui plus est, je nous remets ici  le texte qui a inspiré son Matin Brun à Franck Pavloff…

Alice, de l’autre côté du miroir

Je soutien Alice Coffin. Pleinement. Voilà. C’est dit. A 100%. Les tombereaux de merde qu’elle se prend, ne sont que l’énième manifestation d’une masculinité fragile patriarcale sociétale au point qu’elle ne supporte aucune remise en question ni ne tolère qu’on puisse imaginer vivre en dehors d’elle, et encore moins y parvenir. Ces tombereaux de merde,…

Le pacte des loups

Rassurez vous, je ne vais pas vous parler du navet de Chris Gans. Vous le savez, en ce moment, je crains qu’on ne soit en passe de se manger dans un futur proche, en France (et dans une partie de l’Europe), au mieux un status quo complet pendant plusieurs années, sur les questions LGBTQI, féministes…

A plein poumons

Été 1997. Soirée entre potes chez Valérie*, dont les parents nous confient leur fantastique demeure pour quelques jours. Maison d’architecte. Mélange d’ultra moderne et de traditions locales, dans un jardin comme un parc anglais, paysagé mais pas trop. Un petit paradis pour nous. Le soleil cogne dans un ciel vide de nuages. Au programme, plage…