Y a d’la haine

Ce soir c’est la fête de la musique. En mode déconfiné mais vigilant. Pas de manifestations de masse, pas de rues bondées jusque tard dans la nuit. Une drôle de fête entre angoisse et désir de vivre normalement. Pas plus mal, sans doute, dans un contexte de violences policières récurrentes tant lors d’événement festifs que…